logo


Problèmes auditifs: aussi un symptôme de la COVID-19

La fièvre, la toux, le mal de gorge et les difficultés respiratoires sont des symptômes qui nous font faire aujourd’hui immédiatement le rapprochement avec la COVID-19. Jusqu’ici, les problèmes auditifs ne figuraient pas sur cette liste, mais il semble qu’ils soient eux aussi liés à ce virus.

L’infection au coronavirus s’accompagne généralement d’un certain nombre de plaintes typiques. Mais saviez-vous qu’il existe aussi des symptômes plus rares que vous n’associeriez peut-être pas d’emblée à la COVID-19? C’est ainsi qu’on a récemment découvert qu’elle peut aussi être liée à des problèmes auditifs(1).

La COVID-19 peut provoquer des lésions auditives

Nous savions déjà qu’une infection à certains virus – rougeole, oreillons ou méningite – peut provoquer des lésions auditives. Cette liste vient malheureusement de s’allonger, car il est apparu que 1 patient COVID-19 sur 10 subit une perte d’audition(2). Comment le coronavirus affecte précisément notre ouïe constitue encore en grande partie une énigme. Il est toutefois soupçonné de créer une inflammation de l’oreille interne, de faire mourir certaines cellules et de provoquer de cette manière des lésions auditives(3). Les chercheurs ignorent encore quand se produit cette perte d’audition et si elle persiste à long terme. Il est toutefois important d’intervenir au plus vite. Un traitement administré à temps peut en effet limiter les lésions auditives supplémentaires. Si vous êtes dans ce cas, contactez votre médecin afin d’examiner les possibilités.

Nous ignorons encore en grande partie comment ce virus affecte l’ouïe

L’impact de la COVID-19 sur l’acouphène

Les patients COVID-19 risquent également d’être atteints d’acouphène, ou bourdonnement/sifflement d’oreille(4). Les personnes qui, avant d’être infectées par le coronavirus, souffraient déjà d’acouphène, indiquent même que le virus peut aggraver les bourdonnements et les sifflements d’oreille(5). Et la COVID-19 n’est pas la seule à avoir un effet négatif sur les acouphènes, les bouleversements intervenus dans nos conditions de vie, comme le télétravail, la diminution des contacts sociaux, le stress, l’état émotionnel et le manque de sommeil, portent aussi leur part de responsabilité. Une minorité des patients souffrant d’acouphène indique toutefois une amélioration des bourdonnements d’oreille après l’infection au coronavirus. Mais celle-ci serait plutôt due aux facteurs environnementaux comme le fait d’éviter les endroits bondés et bruyants en raison de la pandémie.

Problèmes d’audition et masques buccaux

Alors que le masque buccal est un solide allié dans la prévention de la transmission de la COVID-19, il constitue un défi de plus pour les personnes qui ont déjà des problèmes d’audition. Les malentendants risquent par exemple quand ils enlèvent leur masque de retirer par accident leur appareil auditif, si bien que celui-ci peut tomber au sol et, dans le pire des cas, subir des dégâts. Une solution pourrait être d’utiliser des masques qui s’attachent à l’aide de cordons à nouer au lieu d’élastiques. D’autre part, les masques buccaux assourdissent non seulement la voix, mais empêchent aussi la lecture sur les lèvres et gênent le langage des signes(6). Cela entrave la communication de manière générale, mais l’effet est encore plus important chez les personnes qui ont des problèmes d’audition et s’expriment davantage par le langage corporel.

 Sources:
  (1)N Saki, M Karimi, A Bayat, «Cochlear implant failure following COVID 19: Report of two cases», Am J Otolaryngol. 2021; 42(3): 102910.
 (2)K Munro, K Uus, I Almufarrij, N Chaudhuri, V Yioe, «Persistent self-reported changes in hearing and tinnitus in post-hospitalisation COVID-19 cases», International Journal of Audiology, 2020.
 (3)F Koumpa, C Forde, J Manjaly, «Sudden irreversible hearing loss post COVID-19», BMJ Case Rep. 2020; 13(11):e238419.
 (4)F Freni, A Meduri, F Gazia, V Nicastro, C Galletti, P Aragona, C Galletti, B G, F Gallettia, «Symptomatology in head and neck district in coronavirus disease (COVID-19): A possible neuroinvasive action of SARS-CoV-2», Am J Otolaryngol. 2020; 41(5): 102612.
 (5)E Beukes, D Baguley, L Jacquemin, M Lourenco, P Allen, J Onozuka, D Stockdale, V Kaldo, G Andersson, V Manchaiah, «Changes in Tinnitus Experiences During the COVID-19 Pandemic», Front Public Health. 2020
 (6)E Trecca, M Gelardi, M Cassano, «COVID-19 and hearing difficulties», Am J Otolaryngol. 2020;41(4):102496  

Avez-vous subi des lésions auditives ou le masque buccal gêne-t-il vos contacts sociaux? Partagez votre expérience avec les autres lecteurs sur nos pages Facebook et Instagram!

Produits relatés

EARCLIN® SPRAY 3EN1

La formule spéciale 3en1 d’earClin® Spray traite les 3 plaintes de l’oreille les plus courantes. 1) Nettoie le conduit auditif externe. 2) Prévient et soulage les démangeaisons causées par un excès de cérumen. 3) Dissout les bouchons de cérumen et enlève le cérumen. Convient aux adultes et enfants à partir de 3 ans qui souffrent d’une surproduction de cérumen, et surtout aux porteurs d’appareil auditif ou de bouchons d’oreille.

Lire plus