logo


Intestin irritable: quel traitement?

Ballonnements, diarrhées, constipations…, le syndrome de l’intestin irritable provoque des troubles digestifs chroniques incommodants. Mais rassurez-vous, il n’est pas grave et il est possible de le soulager.


Chaque personne affectée par le syndrome de l’intestin irritable (SII) ressent des symptômes différents, qui surviennent de façon chronique. Il s’agit de douleurs abdominales, accompagnées d’un trouble du transit: ballonnements, diarrhées, constipations, ou alternance de diarrhée et de constipation.

Diagnostic d’exclusion

D’autres pathologies partagent les mêmes symptômes que ceux du SII: maladie de Crohn, maladie cœliaque, cancer du côlon… C’est pourquoi, avant de diagnostiquer le syndrome de l’intestin irritable, le gastro-entérologue vérifie toute une série de paramètres, et écarte les maladies sérieuses possibles.
Pour ce faire, un simple interrogatoire permet déjà d’orienter le diagnostic. Des maladies plus graves peuvent être écartées, si vous ne présentez pas de signes d’alerte: perte de poids, sang et glaires dans les selles, symptômes la nuit. Ensuite, selon votre âge et vos antécédents familiaux, le gastro-entérologue réalise des examens complémentaires (prise de sang, endoscopie…).

« Il est possible de réduire tous les symptômes du SII, grâce au Detoxner SII intensif. »

Causes diverses

Les causes du syndrome de l’intestin irritable n’ont pas encore été déterminées, et font l’objet de nombreuses recherches. À l’heure actuelle, selon l’hypothèse la plus plausible, il surviendrait lorsque l’intestin grêle ne parvient plus à digérer certaines molécules de certains aliments. Citons, par exemple, le lactose contenu dans le lait. Ces molécules se retrouvent alors dans le côlon où les bactéries coliques vont les absorber en dégageant des gaz et en pullulant. Résultat: ballonnements, constipation, crampes d’estomac, flatulences, ou encore diarrhée.

Pourquoi l’intestin grêle dysfonctionne?

Soit parce que vous consommez un aliment qui ne vous convient pas en trop grande quantité. Vous pouvez alors digérer une partie des molécules ingurgitées, mais pas l’excédent. Soit à cause d’une déficience enzymatique. Dans ce cas, certaines enzymes dont le rôle est de décomposer les aliments disparaissent de votre intestin grêle, ou s’y trouvent en moindre quantité.

Quelques conseils

À ce jour, aucun traitement ne guérit le syndrome de l’intestin irritable. Néanmoins, ces conseils peuvent vous permettre de mieux vivre avec:

  • Adaptez votre alimentation: repérez les aliments qui déclenchent des troubles digestifs et arrêtez de les consommer, ou faites-le avec modération.
  • Traitez les symptômes: prenez des laxatifs en cas de constipation, des anti-diarrhéiques en cas de diarrhée. A présent, il est également possible de réduire tous les symptômes de l’intestin irritable en même temps, grâce au programme Detoxner SII intensif. Il rééquilibre la flore intestinale et apporte ainsi une meilleure qualité de vie.
  • Évitez les facteurs aggravants: comme le café, le tabac, mais également le stress… qui stimulent les contractions de l’intestin.
Detoxner® SII intensif

Soulage les symptômes du syndrome de l’intestin irritable (SII) dès le premier jour. Programme à suivre durant 5 jours consécutifs. Le Detoxner SII mix et le Detoxner SII drink contiennent le complexe 2QR, composé de psyllium et de prébiotiques.

En savoir plus

Besoin de conseils pour mieux digérer? Rendez-vous également sur nos réseaux sociaux: Facebook et Instagram!

Produits relatés

Detoxner® SII intensif

Soulage les symptômes du syndrome de l’intestin irritable (SII) dès le premier jour. Programme à suivre durant 5 jours consécutifs. Le Detoxner SII mix et le Detoxner SII drink contiennent le complexe 2QR, composé de psyllium et de prébiotiques.