logo


Découverte d’une bactérie contre l’obésité et le diabète

Bacterie ontdekt die obesitas en diabetes aanpakt

La bactérie Akkermansia muciniphila a des effets bénéfiques sur des personnes obèses ou en surpoids avec un diabète de type 2. Explications.

Il est aujourd’hui connu que le microbiote intestinal (l’ensemble des micro-organismes se développant dans notre système gastro-intestinal; autrefois appelé «flore intestinale») joue un rôle dans la survenue de l’obésité et du diabète. Les personnes atteintes d’obésité ont un microbiote moins diversifié: les souches bactériennes retrouvées dans leur intestin sont moins variées que chez les personnes non obèses. Cet appauvrissement s’aggrave avec l’obésité. Les pistes de recherche de traitement de l’obésité et du diabète de type 2 de ces maladies s’intéressent donc au microbiote intestinal et à l’apport de certaines bactéries intestinales pour traiter les troubles métaboliques.

Obésité et surpoids avec diabète: une bactérie bénéfique

Bacterie ontdekt die obesitas en diabetes aanpakt

Une équipe de l’Université catholique de Louvain (UCL) a découvert une bactérie du microbiote intestinal, Akkermansia muciniphila, qui peut participer à la réduction du syndrome métabolique (source d’une augmentation du risque d’AVC, de diabète et de maladie cardiaque). Cette bactérie est naturellement présente dans l’intestin et est moins présente chez des personnes obèses ou en surpoids avec un diabète de type 2. D’où l’idée d’en fournir au microbiote. Des études menées chez l’animal ont permis de conclure que l’administration de cette bactérie prévenait le diabète de type 2 et l’obésité chez les souris. Les travaux chez l’homme ont confirmé les résultats chez l’animal. L’administration de cette bactérie sous forme de complément alimentaire entraîne une amélioration de la sensibilité à l’insuline et une baisse du taux de cholestérol, ainsi qu’une légère réduction du poids corporel, de la masse grasse, du tour de hanche et des marqueurs de l’inflammation dans le foie.

Bientôt un complément alimentaire améliorant la santé des personnes atteintes de diabète de type 2?

Un complément alimentaire à l’étude

Cette bactérie fait actuellement l’objet d’études pour le développement d’un complément alimentaire améliorant la santé des personnes atteintes de diabète de type 2 en association avec une prise en charge nutritionnelle et thérapeutique. La même équipe de l’UCL travaille sur une autre bactérie ayant aussi un effet bénéfique sur le métabolisme, Dysosmobacter welbionis. Leurs travaux portent notamment sur l’association de ces deux bactéries afin de voir si celle-ci serait intéressante dans le cadre de l’obésité et du diabète.

Source
Depommier C, Everard A, Druart C, et al. Supplementation with Akkermansia muciniphila in overweight and obese human volunteers: a proof-of-concept exploratory study. Nat Med. 2019. doi: 10.1038/s41591-019-0495-2.

Connaissiez-vous les liens entre troubles du métabolisme et microbiote intestinal? Venez en parler sur nos pages Facebook et Instagram!